Noir ébène

Miss étoile, où est ton teint d’antan,
Madame charmante ou es-tu passée,
Je te recherche belle fleur d’harmattan,
Avec le temps tu as beaucoup changé.

Ce teint noir clair qui plaisait tellement,
Tes yeux noirs comme dessinés par le vent,
Tu ne parais toujours pas, et c’est le jour,
J’en vois une claire qui défile dans ta cour.

Une vue des participants