RIP Bouba l’étoile

RIP Bouba

Rip Bouba l'étoile
Rip Bouba l’étoile

Bel enfant, il est parti trop tôt,
Pour des illusions de richesse,
Drôle de monde et ses bassesses,
Ces méchants entretiennent l’étau.

Une étoile s’est éteinte, une fleur,
Les cœurs saignent et une mère pleure ,
Ils entretiennent leur désespoir,
Se prennent pour des rois noirs.

Il s’est érigé en bourreau, oui, lui,
Les autres veillent sur le canari,
Dans la pénombre, ils sont encore tapis,
Ils veulent encore sacrifier des vies.

Les bruits des nuits les enivrent,
Je prie que DIEU nous en délivre,
Sur la douleur des mères, ils écrivent.

Et le soir venu, on les acclame,
Le jour levé ils se pavanent,
Leurs richesses, fruit de sacrifice,
Leurs vies, un cocktail de vice.

Une étoile est partie trop tôt

The following two tabs change content below.
Zak Le Messager
Zak Le Messager est Ivoirien, vivant à Abidjan. Economiste de formation et commercial, je suis un passionné de technologie et un amoureux de JESUS. J'aime également écrire des poèmes et je m'amuse à bloguer sur plusieurs plateformes.
Zak Le Messager

Derniers articles parZak Le Messager (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *