Côte D’Ivoire : Abidjan sous les eaux

Ce mois de juin 2014 a vu avec la saison des pluies, les rues de la capitale ivoirienne Abidjan et celles de plusieurs villes du pays entièrement inondées. La pluie qui dure parfois toute une journée fait de nombreux sinistrés. Que faire devant ces intempéries inhabituelles ? Devant ces inondations ? Pour ces sinistrés ?

Carrefour Riviera 2 près de chez Alpha crédit photo Zak Le Messager
Carrefour Riviera 2 près de chez Alpha, crédit photo Zak Le Messager

Abidjan sous les eaux, tel pourrait être le titre d’un nouveau feuilleton sur les bords de la lagune. Que non, la lagune Ébrié n’est pas encore en crue, mais les eaux de pluie n’en finissent plus avec les dégâts et les morts.

Plusieurs quartiers dans plusieurs communes et villes de la Côte d’Ivoire sont touchés par ces inondations. Les quartiers de la Riviera, la Palmeraie, Bonoumin, Angré, Abobo, Marcory et encore plusieurs autres sont touchés par cette saison des pluies particulière. Les eaux de pluie détruisent et sèment de gros dommages sur les bâtisses. Les rues sont rendues impraticables et de nombreuses pertes en vie humaine sont à noter.

Les populations ont perdu beaucoup : des biens, des véhicules, des maisons, etc. Les eaux de pluie ont détruit et mis à mal la quiétude des populations. Des immeubles très mal construits ont également subi les courroux des eaux de ruissellement.

Les populations s'approvissionnent en eau depuis une canalisation cassée crédit Zak Le Messager
Les populations s’approvisionnent en eau depuis une canalisation cassée, crédit Zak Le Messager

Le danger est encore plus grand, avec le risque d’épidémie et d’intoxication alimentaire. Plusieurs zones subissent des coupures d’eau et d’électricité et de nombreuses routes sont devenues impraticables.

La Toile s’organise

Devant ce drame, les acteurs du web s’organisent au travers de l’initiative CIV Social. Ils relaient les informations et apportent assistances aux populations sinistrées.
Vous pouvez suivre via l’hashtag #CIVSocial l’étendue des dégâts. La population utilise cet hashtag #CIVSocial pour relayer les informations concernant les zones inondées, les zones à risque et aussi pour prévenir et assister en relayant les appels à la prudence et les conseils d’usage en ces moments.

  • Il faut donc éviter les prises de courant, faire sauter les disjoncteurs, protéger les enfants et les biens, etc.
  • Contrôler l’eau des robinets qui pourraient être pollués. Désinfecter les biens et tout ce que l’eau aura souillé, etc.

Une carte interactive des zones sinistrées à Abidjan permettant à la population de mapper les zones d’inondation est également disponible, vous pouvez y avoir accès en suivant ce lien.

Les populations de plusieurs quartiers ont déjà reçu la visite des acteurs sociaux et du député de la commune de Cocody qui ont réussi à récolter des dons en vivres et non-vivres, en particulier, pour venir en aide aux sinistrés.

Le gouvernement réagit

Les autorités décident de rouvrir les canalisations, sur certains sites. Certains propriétaires ayant pris le malin plaisir de fermer les canalisations pour permettre un accès plus aisé à leur magasin. Toujours une question d’argent, le reste, les dégâts on verra.

Abidjan 9KM travaux de réouverture des canalisations crédit Zak Le Messager
Abidjan 9KM travaux de réouverture des canalisations, crédit Zak Le Messager
Abidjan 9KM travaux de réouverture des canalisations crédit Zak Le Messager
Abidjan 9KM travaux de réouverture des canalisations, crédit Zak Le Messager
Les magasins improvisent des passerelles perforées crédit Zak le  Messager
Les magasins improvisent des passerelles perforées, crédit Zak le Messager

Le gouvernement lance un plan de prise en charge qui permettra d’aider les populations en détresse. Les populations des quartiers à risque sont donc priées de quitter ces zones et elles seront dédommagées. La prise en charge des blessées et des morts est également décidée. Les FRCI, les Forces républicaines, sont associées aux opérations afin de mettre toutes ces mesures en œuvre.

Mais le mal est profond, quand on constate que plusieurs quartiers comme celui de Faya, à la périphérie d’Abidjan, sont construits sans système d’évacuations des eaux, on espère juste que cette saison des pluies épargnera ces zones.

Le système de canalisation de la zone de la Riviera est devenu exigu du fait de l’urbanisation grandissante. On a aussi des craintes avec certains promoteurs immobiliers ici à Abidjan. Plusieurs d’entre eux n’hésitent pas à construire près de zones à risque, dans des zones interdites et près des voies d’évacuation des eaux de pluie. On se demande bien comment ils arrivent à obtenir des permis de construire pour des immeubles dans ces secteurs.

Palmeraie , la rue ministre entièrement détruite crédit Zak Le Messager
Palmeraie , la rue ministre entièrement détruite, crédit Zak Le Messager

Le gouvernement devra prendre les mesures idoines pour assainir l’environnement urbain de la ville d’Abidjan. Un plan sur le long terme devra être envisagé et tenir compte de la situation globale de la ville d’Abidjan et des zones touchées afin de pouvoir trouver des solutions aux problèmes rencontrés.

Palmeraie , une rue détruite par les eaux crédit Zak Le Messager
Palmeraie , une rue détruite par les eaux ,crédit Zak Le Messager

La population improvise

Mais la pluie continue et les populations se doivent d’improviser chaque jour. Les rues sont inondées et les maisons également. Les immeubles risquent de s’effondrer à cause des dégâts des eaux sur les fondations. Un immeuble de 3 étages est déjà tombé dans la zone de Angré Djibi.

Mur de protection des eaux crédit Zak Le Messager
Mur de protection des eaux, crédit Zak Le Messager

Les habitants sont obligés de déboucher les canalisations et de monter des murs à l’intérieur des maisons afin d’éviter de se retrouver sous un mètre d’eau.

La population craint le pire. Chaque jour qui passe est un moment d’angoisse et de stress. Les nuits sont longues et les journées bien tristes.

Vivement le retour du soleil pour ce mois de juillet.

The following two tabs change content below.
Zak Le Messager
Zak Le Messager est Ivoirien, vivant à Abidjan. Economiste de formation et commercial, je suis un passionné de technologie et un amoureux de JESUS. J'aime également écrire des poèmes et je m'amuse à bloguer sur plusieurs plateformes.
Zak Le Messager

Derniers articles parZak Le Messager (voir tous)

7 thoughts on “Côte D’Ivoire : Abidjan sous les eaux

  1. Oh dame nature pourquoi te fâche contre nous? Pourtant ailleurs comme au Congo, la pluie est signe de bénédiction divine. Beaucoup de courage aux ivoriens, ma seconde terre sur cette terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *