Mondoblog Abidjan 2014 : de 2 à 64 en 10 jours

Pendant 10 jours, des blogueurs de la plateforme de RFI mondoblog se sont réunis  à l’hôtel Tereso de Grand Bassam en Côte D’Ivoire pour leur traditionnelle formation annuelle, Mondoblog Abidjan 2014. On comptait ainsi 67 mondoblogueurs de 27 pays.

Mondoblog Abidjan 2014  en visite à FratMat
Mondoblog Abidjan 2014 en visite à FratMat

Après 10 jours, ce lundi 12 mai 2014, les larmes sont déjà là. Les mines des uns et des autres sont révélatrices de l’ambiance qui prévaut dans ce moment-là, le moment de se dire au revoir. Les visages ont cet air triste, point de selfie ce jour, c’est le jour du départ pour certains, la fin d’une aventure. Tout le monde est enfin rentré dans son petit coin du globe.
Nous étions venus pour la formation, eh bien nous avons été formés, même bien formés et bien plus encore.

Samedi 3 mai 2014…

Ziad au micro tel un prof de lycée nous balançait souvent des « taisez-vous », ou en encore « déconnectez-vous qu’on puisse continuer ». C’est vrai que la seule box Internet offerte par le sponsor quelque peu avare en cadeau, n’était décidément pas disposée à laisser les 67 mondoblogueurs se connecter pour publier leurs billets du jour et partager leurs aventures sur les réseaux sociaux.
Qu’auraient couté 4 à 6 box Internet à ce sponsor ? Je me pose encore la question. Et voici les mondoblogueurs avec les moyens de bord, cahier plus bic merci à OIF, bloc note RFI et la formation débute.

Une aventure, non plus que ça, une MondoAventure

Mondolog Abidjan 2014  Le data journalime
Mondolog Abidjan 2014 Le data journalime Crédit Photo : Zak Le Mesager

Julien Pain nous donne des topos pour vérifier les informations que nous recevons, les photos et vidéos tirées d’événements passés sont décortiquées. Pierre Romera nous parle du data journalisme et de l’importance pour nous, de faire parler les données. Grégoire Pouget et Jean  Marc Bouguignon nous prodiguent des conseils sur la sécurité informatique, tout un programme.
Les journées étaient le moment d’apprendre, le temps de se former. Philippe Couve, le père de mondoblog, notre papa, nous parle du rôle des mondoblogueurs et de leurs participations au changement. Il nous rappelle que nous sommes des leaders qui devraient, bien au-delà de nos billets, partager leurs connaissances et trouver des solutions aux problèmes que nous rencontrons au quotidien.

C’est sûr que la plage de l’Hotel Tereso n’était pas destinée à une colonie de vacances et aux amusements.

Les cours de cryptographie et de sécurité ont fait de nous désormais des mondo agents secrets. Jack Bauer aura du mal à trouver des informations sur nos supports et clés USB et autres, sauf en utilisant la torture et là encore. Nos données sensibles sont désormais chiffrées et sauvegardées dans un petit coffre fort dans le cloud. Un tuto ne sera pas de trop, j’en prépare un sur l’OS libre Tails également. Vous pouvez déjà retrouver ce tutoriel sur Tor, ici bloguer libre et anonyme.

Monoblog Abidjan 2014, c’est des formateurs au fait de leur sujet, qui nous ont donné et appris plus qu’on attendait. Je suis venu, j’ai appris, et je partagerais. Que dire sur l’équipe de l’Atelier des médias, une vraie team de superhéros disponibles plus qu’il n’en faut.

mondolog abidjan 2014 instant bouffe
Mondolog Abidjan 2014 : instant bouffe Crédit Photo : Zak Le Messager

MondoBouffe, à l’heure africaine

Il est 9 heures ou plutôt 10 heures, l’heure africaine personne ne la maîtrise vraiment. Le programme de la journée se plie à la bonne disposition des cuisiniers. Les repas restaient malgré tout des moments à part : la convivialité, les échanges et les causeries. Lors de ce moment le temps était propice à faire quelques photos.
Et ce serveur Hyacinthe qui n’a pas hésité à me servir chaque jour à la hauteur de ma forme, 150 kilos avec os. Pas facile à maintenir debout sans carburant. Faites-lui un coucou en passant par le Tereso Hotel de Grand Bassam.

Des mondoblogueurs de partout dans le monde

Mondoblog Abidjan 2014 était aussi un temps de rencontre, d’échange, un temps pour tisser de nouvelles amitiés.

Je suis arrivé avec ma star Babeth et ma ‘sœurette‘ Mariette, à ce qu’il parait elle me ressemble beaucoup. Je suis rentré avec 64 nouveaux amis. La famille s’agrandit, d’Australie, au Brésil, en passant par le Népal et Haïti. C’est vrai qu’il y avait du beau monde durant cette formation.

Williams, le Camerounnais des Jackson 5, les autres en avaient parlé, je l’ai entendu, eh bien oui, il est spécial. Chembessi le politologue, Aphtal qui apprend désormais à apprécier la poésie, Chantal et sa bonne humeur, Lina et bien d’autres encore de divers horizons.
Il y avait aussi la plage et les vendeurs ambulants que le nouchi que je parlais faisait fuir vers d’autres clients, plus choco dans le langage.

Une vraie mondoaventure sans fin se termine

Mondoblog Abidjan 2014 Selfie
Mondoblog Abidjan 2014 Selfie Crédit Photo : Andriamihaja Guénolé

La nostalgie de ces moments passés, le trantran quotidien qui revient. Restent les réseaux sociaux, mais la solitude est là, n’est-ce pas Lina. Comme on dit ici en Côte D’Ivoire, pour combattre un bon dahico (une bonne cuite), rien de mieux qu’une bonne bière au réveil. Le fer coupe le fer dira-t-on.
Pour soigner le syndrome post Mondoblog, SPM, un billet sur cette aventure mondoblog Abidjan 2014 sera peut-être un remède devant ce spleen.

Viva Mondoblog 2015,
Aholé No limite …

The following two tabs change content below.
Zak Le Messager
Zak Le Messager est Ivoirien, vivant à Abidjan. Economiste de formation et commercial, je suis un passionné de technologie et un amoureux de JESUS. J'aime également écrire des poèmes et je m'amuse à bloguer sur plusieurs plateformes.
Zak Le Messager

Derniers articles parZak Le Messager (voir tous)

26 thoughts on “Mondoblog Abidjan 2014 : de 2 à 64 en 10 jours

  1. Merci pour ce partage d’expérience dans l’espoir que vous partagerez, tous, vos acquis. Tu l’as dit et on reste confiant.
    Que ces acquis vous aident à atteindre la liberté financière avec vos blogs. On croise les doigts.

    A bientôt Zak

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *