Dissertation sociale – la formation au service de la vie

Article : Dissertation sociale – la formation au service de la vie
27 mai 2014

Dissertation sociale – la formation au service de la vie

Pourquoi parler de dissertation ?

De toutes les formations données dans les écoles à partir du collège, la dissertation a un caractère spécial pour la vie en société. Les théorèmes de Thalès et de Pythagore ne sont pas restés actifs dans mon esprit depuis les bancs, quoi que.

organigramme simple
organigramme simple

La dissertation est un exercice qui fait appel au sens d’autocritique de tout un chacun. Disserter c’est sur une question donnée, rechercher différentes perspectives, plusieurs approches sur un problème posé ou sur un sujet précis.

Disserter c’est partagé à tour de rôle, l’opinion de ceux qui affirment où qui sont « pour » et après l’opinion de ceux qui sont « contre ».

Il arrive même parfois qu’on puisse offrir un avis entièrement différent, une troisième opinion sur la même question.

Pourquoi la dissertation sociale ?

La dissertation sociale vient donc comme un rappel pour vous. De même que pour un sujet de dissertation à l’écrit dans une classe, les diverses discussions entre amis et collègues, les avis et les différents points de vue qu’on peut avoir doivent également répondre à cette même règle de pour et contre et else.

Pour – Contre – Sinon (1 + 1 = 2 mais 8 – 6 = 2 )

Comme pour un sujet de dissertation, il nous faut trouver des arguments et des exemples pour étayer les différentes thèses, cela est aussi le cas dans la vie courante.
Il est donc possible de trouver des personnes avec des arguments totalement différents de ceux que nous avons, il est même possible que ces arguments soient aussi justifiables que les arguments que nous avons .

Oui, c’est possible d’avoir un autre point de vue à votre point de vue, oui vous n’avez pas la seule et unique réponse à ce problème.

Et comme on le constate, on retrouve la dissertation dans tous les domaines existants avec des exemples et des points de vue différents et même divergents pour soutenir toutes sortes de thèses ou d’avis.

En parlant de politique

Les titres des journaux du  19 / 10 / 2013
Les titres des journaux du 19 / 10 / 2013

L’exemple de la politique sied bien à la dissertation sociale. Il aurait été possible de parler de sport ou chaque fan est convaincu que son idole est le meilleur avec tous les arguments et exemples possibles. Il faut se rendre compte que c’est le cas pour tous les fans de sports. Mais il y a également des exemples dans tous les autres domaines, la littérature, la culture, l’agronomie, etc..

En politique en Afrique et partout dans le monde, beaucoup d’Hommes (y compris les femmes bien sûr) ont souvent l’impression qu’il n’y a qu’une seule voie possible, leur seul choix est le bon choix. Le parti politique qu’ils suivent, ou le candidat qu’ils supportent, rien d’autre n’a de place.

Les autres politiciens, les autres formations politiques, leurs arguments, leurs idées ne peuvent répondre aux besoins ou problèmes posés. Vivre ensemble devient difficile parce la tolérance disparait peu à peu. Il n’est donc pas rare de voir beaucoup d’animosité dans les débats, dans les échanges et sur les forums de discussions et les réseaux sociaux.

Dans le principe, la dissertation sociale montre juste que la contradiction est juste l’expression d’un autre regard sur la vie et certaines questions.
Pour prendre l’exemple de la politique, les partisans des autres candidats ou partis ont également le même sentiment que toi sur la capacité que leur candidat à faire mieux.

Qui a donc la vérité absolue?

Il est donc possible d’avoir un avis contraire ou une autre opinion sur certaines questions, même au sein d’un même groupe , d’un même parti ou mouvement. On n’est nullement obligé d’être d’accord sur tous les sujets. Sinon même avec nos pieds, s’ils marchent au même rythme et à la même cadence, on imagine simplement les dégâts. 150 kilos avec os par terre, c’est renversant comme dirait ma star.

Le monde est fait de contradictions qui permettent le mouvement d’ensemble et qui lui permettent d’avancer.

Pour faire une parenthèse avec le sport, l’amour qu’on peut avoir pour notre Didier Drogba national, le buteur ivoirien, ne nous prive pas de critiquer certaines de ces actions.  Son pénalty raté lors de la Can passée est un bel exemple , vu les arguments déployés par les fans après la défaite de l’équipe. Mais cela ne remet pas en cause l’amour qu’on a pour le joueur ou l’équipe. Surtout si le joueur, comme Didier, il marque un super pénalty lors de la finale de la champions league européenne.

Le verre à moitié plein ou à moitié vide

La pensée unique, le parti unique, tous rejettent ces termes, mais en réalité beaucoup de personnes gardent encore dans leurs esprits la conviction qu’il n’y a pas d’autres alternatives que leurs idées.

Il faudra donc s’appliquer à disserter partout, à tout moment. Laissons les autres exprimer leurs idées, en ne jugeant que les arguments. L’argumentation seule doit être prise en compte et analysée.
Et là encore il faut savoir s’y prendre parce que si un daltonien dit les couleurs qu’il voit, ce n’est pas forcément un mensonge , mais c’est bien ce qu’il voit.

Vous avez bien fait de lire ce billet jusqu’à la fin. Il s’agit bien évidement de mes pensées, peut être que vous avez d’autres idées sur la question, je suis ouvert à la dissertation de mes idées. Je lirais donc avec beaucoup d’attention vos commentaires.

Partagez

Commentaires

Babeth
Répondre

Wow! Je viens peine de vire tout ce que décrit l'article! J'ai hésité à autoriser sous mon billet un commentaire qui était carrément un billet (il était aussi long que mon article). J'ai fini par l'autoriser... Et je ne regrette pas on devrait laisser les autres s'exprimer mais surtout s'en tenir au argument en gardant l'esprit ouvert!
Je suis sous le charme.

Zak Le Messager
Répondre

Lol, ma star quoi, merci au passage

KOUADIO KOUAME
Répondre

Excellent texte.

Zak Le Messager
Répondre

Merci beaucoup mr